Les Nuits enchantées de Sceaux

Alors que la cour de Louis XIV à Versailles brille de ses derniers feux en ce début de XVIIIe siècle, un autre lieu proche de Paris va porter l’expression de la fête à son plus haut niveau. Il s’agit du château de Sceaux, résidence de Colbert, puis de son fils le marquis de Seignelay, enfin propriété du duc du Maine et de son épouse, la fine et fière Louise-Bénédicte de Bourbon, petite-fille du Grand Condé. Dans les années 1714-1715, la duchesse du Maine offre des divertissements nocturnes appelés ’Grandes Nuits’. Petites pièces de poésie et de théâtre, intermèdes chantés et dansés, pantomimes, impromptus forment l’essentiel de ces soirées. Les auteurs littéraires se nomment l’abbé Genest, Nicolas de Malézieu, Pierre-Charles Roy, Philippe Néricault-Destouches, Antoine Houdar de La Motte... et les compositeurs Nicolas Bernier, Jean-Joseph Mouret, Pierre-Nicolas Marchand, François Collin de Blamont... Les thèmes développés dans les Nuits de Sceaux sont nombreux ; les plus récurrents sont ceux de la Nuit et du Sommeil, ce dernier étant toujours présenté comme un ennemi puisque la duchesse du Maine était connue pour ses insomnies et son goût pour les fêtes de nuit. Ces allégories nocturnes sont souvent en lutte avec celles du jour (L’Aurore, Le Soleil). Les autres personnages présents dans ces divertissements appartiennent à la mythologie, au roman de chevalerie, à la comédie italienne, à la pastorale, à l’univers du fantastique et des enchantements, de l’ésotérisme, de l’exotisme et à l’imagerie populaire villageoise. Cette étude analysera les sources d’inspiration des Nuits de Sceaux en les mettant en relation avec le milieu social et intellectuel de cette cour, les divers systèmes de représentation sur le plan littéraire que aussi bien musical, enfin de quelle façon s’exerce l’apologie permanente de l’hôtesse des lieux.

 

Author: 
Catherine Cessac
Symposium_number: 
3
Symposium Title: 
Gods, Men and Monsters – 2001
Author affiliation: 
Centre de Musique Baroque de Versailles, France